Accueil du site Archives et archivistes Articles de BIBLIOFRANCE Archives de France : pétitions pour garder une direction
Archives de France : pétitions pour garder une direction
Archives et archivistes
Jeudi, 27 Novembre 2008 11:22

Ajouter à votre site

ImageDans le cadre de la  Révision générale des politiques publiques, RGPP, le ministère de la Culture doit se parer en 2009 d'une nouvelle organisation, afin de "maîtriser et rationaliser les dépenses publiques tout en améliorant la qualité des politiques menées"... 

 

Le résultat sera que le ministère de la rue de Valois ne reposera plus que sur trois directions générales.

 

L'actuelle Direction des Archives de France doit être absorbée par une direction générale des patrimoines de France qui regrouperait pêle-mêle « l'architecture, les archives, les musées ainsi que le patrimoine monumental et l'archéologie ».

Mais le personnel et les usagers s'opposent à cette évolution, au motif qu'elle touche à la nature même des missions des Archives de France :

http://www.bibliofrance.org/images/stories/RGPP.jpgA leurs yeux, cette institution bicentenaire doit "avoir une visibilité suffisante dans l'organigramme de l'Etat, témoignant  clairement de son rôle interministériel et de sa légitimité à assurer le contrôle scientifique et technique sur les collectivités territoriales. Il doit disposer d'un pouvoir de décision véritable", comme le souligne l'appel "pour sauver les archives" de l'intersyndicale Archives de France.

Sa pétition a déjà recueilli 3.700 signatures.


Le rôle politique des Archives de France est également au cœur de la pétition récemment diffusée par la Fédération française de généalogie : "Elle doit disposer d’un pouvoir de décision autonome pour assurer ses missions de collecte et de contrôle scientifique comme technique, de conservation et de communication des archives publiques."

Selon l'Association des archivistes français AAF "la nouvelle organisation surestime l’aspect patrimonial au détriment de la gestion homogène de l’information" .

Liire son communiqué de juillet 2008 .

Elle doit disposer d’un pouvoir de décision autonome pour assurer ses missions de collecte et de contrôle scientifique comme technique, de conservation et de communication des archives publiques

Dans un communiqué diffusé le 20 novembre, Christine Albanel a souhaité "dissiper les inquiétudes" en assurant, , que "chacune de ces entités (musées, archives, patrimoine et architecture) sera dirigée par un responsable clairement identifié dont [elle] souhaite qu'il appartienne à l'équipe de direction".

Pour les professionnels, cette brève mise au point a eu peu d'effet, et la réunion, initialement programmée à la mi-décembre pour affiner les décrets d'application sur l'organisation des futures directions, pourrait être reportée à la fin janvier...

A suivre.

Image  Bibliofrance.org


 

 

 
Autour du thème : un article au hasard ?